Court Métrage : Intérêt Général

la dernière production d’hafidgood ,en co production avec France télévisions

Intérêt Général  realisation  Hafid Good

Accès au dossier de presse : INTERET GENERAL

Share on Facebook

Article : Intérêt général – RespectMag

Trois filles et un bulletin (de vote) | RespectMag

Dans « Intérêt général », Hafidgood et ses actrices entendent défendre le vote à tout prix. Un court-métrage utile et réussi sur l’exercice de la citoyenneté, à découvrir sur France 3 le 26 janvier !

 

source : http://www.respectmag.com/2012/01/18/tro 

Share on Facebook

Article : Intérêt général sur France 3

Trois femmes sur France 3 pour nous donner envie de voter !


A trois mois de l’élection présidentielle, la question de l’abstention qui aura un impact certain sur le scrutin, est au cœur du débat.

C’est dans cette perspective que le réalisateur HafidGood réalise un court-métrage intitulé Intérêt général, qui met en exergue l’importance du droit de vote.

Dans une séquence de cinq minutes en noir et blanc, trois actrices, trois femmes, trois amies en plein déménagement découvrent une carte électorale. Cette découverte est l’occasion d’un débat sur l’utilité du droit de vote.
L’intrigue est courte, mais il est passionnant de voir qu’en quelques minutes, les actrices -Anissa Allali, Nina Melo et Dounia Coesens – guidées par le réalisateur réussissent avec brio à évoquer les enjeux du droit de vote. Citoyenneté, diversité, parité, égalité et fraternité, le mini-film condense grâce à cette symbolique de trois femmes, trois Mariannes les principes fondateurs de notre République.

Hafid Aboulahyane dit HafidGood, réalisateur de cette création originale se confie à Respect Magazine :
« Diffusez ce film dans cinq ans et, croyez moi, il sera toujours d’actualité. Les femmes ont eu le droit de vote en 1944. Affirme-t-il. J’ai cherché à savoir ce que voter pouvait représenter pour elles.  » Poursuit-il pour défendre ce projet citoyen.

On note avec intérêt que le personnage d’Aïssata( Nina Melo), femme noire, citoyenne française est celui qui défend avec ferveur un droit de vote acquis depuis seulement 1944 pour les femmes françaises. Aïssata rappelle ainsi ces femmes militantes présentées par Afrosomething dans notre article consacré aux femmes issues de la diversité engagées en politique. Une belle initiative du réalisateur Hafidgood qui place les citoyennes françaises au cœur du débat présidentiel et qui suscite l’intérêt des téléspectateurs pour la politique et le droit de vote avec finesse.
La diffusion de ce programme est prévue le jeudi 26 janvier à 00:15 dans l’émission Libre court sur France 3.
Intérêt général sera rediffusé sur la chaine jusqu’aux élections législatives.
Vous pouvez également visionner ce programme sur le site Internet d’HafidGood .

Écrit par Patricia Ahanda
Publié le 26/01/2012

Share on Facebook

Court metrage : La marche des crabes

« La marche des crabes » d’Hafid Aboulahyane avec Lilly Eido, Hafidgood, Booder, Lââm, Marilou Berry, Samuel Benchetrit, Keine Bouhiza, Messaoud Hattou, Dramane …

Titre anglais : Walking crabs (The)
Pays Concerné : Maroc
Réalisateur : Hafid Aboulahyane
Pays du réalisateur : France, Maroc
Avec : Hafid Aboulahyane
Durée : 28′
Genre : comédie dramatique
Type : fiction

Sammy, un paraplégique tombe amoureux de Sarah, une mère célibataire. Traumatisés qu’ils sont par les réalités de la vie, ils vont cependant risquer l’aventure de l’amour et du bonheur, malgré les multiples obstacles dressés par la société et par la famille.

Share on Facebook

Article : Le journal du Dimanche

Hafidgood - Le journal du Dimanche - Les Temps Changent

Share on Facebook

Media : Telessonne Culture – La Marche des Crabes

Share on Facebook

Article : Parisien – Les Temps Changent

Presse : Les Temps Changent

Share on Facebook

AVANT-PREMIERE A PARIS « LA MARCHE DES CRABES »

UNE BOULEVERSANTE HISTOIRE D’AMOUR QUE VOUS DÉCOUVRIREZ EN OCTOBRE SUR FRANCE 2

Court-Métrage : La marche des crabes - hafidgood Aboulahyane

C’est le combat difficile de Sammy 30 ans, jeune émigré, déjà bien marqué par la vie.  Il a perdu l’usage de ses jambes mais se déplace avec aisance avec son fauteuil.  C’est aussi la rencontre de cette magnifique Sarah jolie jeune femme de son âge émigrée elle aussi. Cette rencontre se fera au cours d’une altercation de Sarah avec son ancien compagnon et que Sammy va défendre. Coup de Foudre ! Echange incroyable de regards, Sarah est sous le charme, fascinée par la gentillesse et le dynamisme de Sammy. Leurs rencontres sont de plus en plus rapprochées mais Sarah souffre, elle, de l’absence, l’abandon du père de son fils, âgé de 9 ans. Ils se condamnent à être heureux.
Que va-t-il se passer ? Que cherche Sammy ? Pourquoi ira-t-il jusqu’a envisager son suicide fantaisiste au bord de la mer en se laissant inonder par la marée montante ? Ont-ils droit encore au bonheur ?

Une histoire d’amour. faite de désespoir et de souffrance… Pourra-t-elle aller jusqu’au bout ?
Leurs rêves pourront-ils devenir réalité ?

C’est l’histoire du film « La marche des crabes » de et avec Hafid Aboulahyane, que vous pourrez découvrir en octobre sur France 2 et dont nous avons été conviées à la projection en avant-première, en présence de Madame Fadela Amara, Secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville, en témoignage de son soutien au jeune comédien et réalisateur de talent originaire des quartiers populaires.

En Janvier 2009, il la rencontre au Festival Cinéma et Immigration d’Agadir au Maroc.
Touchée par le thème du handicap abordé dans le film à travers cette histoire d’amour autour des difficultés de la vie, elle lui apporte son soutien.

C’est un film superbe et poignant et l’on ne peut qu’admirer avec quelle aisance Hafid Aboulayane joue son rôle ce qui n’était certainement pas évident.

Il y est extrêmement touchant et que d’émotions dans ses yeux rieurs, lors de cette rencontre !
Au trouble dans la voix, on voyait bien combien ce film lui tenait à cœur. Et il nous a incroyablement bouleversés.
Hafid Aboulayane n’est donc pas que comédien mais aussi réalisateur de ce film.
Son nom de scène est Hafidgood et il à joué dans différents courts métrages comme « Le plus beau métier du monde », des séries télés comme « Navarro » ou « Quai Numéro 1 », « Le poids du Silence » et il a co-écrit joué et produit « Les temps changent ».Il nous a précisé qu’il s’était inspiré d’une personne paralysée pour réaliser et jouer son rôle, cette personne était d’ailleurs présente dans la salle.

Après la projection, Madame Fadela l’a félicité pour son courage, son talent et sa détermination, et a aussi fait remarquer en souriant que tous les émigrés n’étaient pas tous des délinquants !

Deux mots aussi sur les deux belles comédiennes : Lilly Eido qui nous a charmés par son charisme, sa simplicité et l’interprétation de son personnage dans cette aventure tumultueuse. Une jeune actrice plein de talent et de grâce, qui plus est, passionnée de cinéma.. On a pu la voir dans « A Table » de C. Valance, « Avant Loulou » de F. Marchandeau, « Demain la veille » de Jean Lecat, ainsi que dans plusieurs pièces au Théâtre.

Et puis, voilà qu’on trouve Lââm au générique, qui nous a énormément impressionnés par son interprétation et qui prouve qu’elle ne sait pas que chanter !  Elle est touchante, bouleversante et nous avoue que le sujet du film l’a beaucoup influencée pour accepter ce rôle, elle qui est toujours prête à défendre les projets humanitaires .
Elle nous a également dit qu’elle s’était beaucoup amusée à « faire l’actrice ».

Evelyne Laurent

 

source :http://www.evasionmag.com/crabe.htm

Share on Facebook

Media : LES TEMPS CHANGENT – BEURTV

Share on Facebook

Media : LE FORUM – FRANCE 3

Share on Facebook